VENDAYS-MONTALIVET - MON BEAU SAPIN – CENTURY 21 Agence Biran – Agence immobilière à VENDAYS MONTALIVET
Bienvenue chez CENTURY 21 Agence Biran, Agence immobilière VENDAYS MONTALIVET 33930

VENDAYS-MONTALIVET - MON BEAU SAPIN

Publiée le 05/12/2020

Noël approche à grands pas, il est temps de décorer votre sapin. Peut-être l’avez-vous déjà fait, ou allez-vous le faire ce week-end. Mais connaissez-vous l’origine de cette jolie tradition ?

Votre agence Century 21 – Biran Soulac a mené sa petite enquête, et voici ce qu’elle a découvert :

La tradition de l’arbre de Noël est bien plus ancienne qu’on ne le pense et remonte à l’antiquité.

Les celtes célébraient le jour de la renaissance du soleil le 24 décembre (solstice d’hiver) en décorant un épicéa (arbre de l’enfantement) avec des fleurs, des fruits et du blé.

Puis, d’Arbre de vie, l’épicéa est devenu l’arbre de l’enfant-Jésus, après que Saint Boniface, moine évangélisateur allemand de la fin du VIIIe siècle, voulant convaincre les druides germains que le chêne n’était pas un arbre sacré, fit abattre le chêne de Thor. En tombant, l’arbre écrasa tout ce qui se trouvait sur son passage à l’exception d’un jeune sapin. Selon la légende, Saint Boniface aurait alors qualifié ce pur hasard de miracle, et déclaré « désormais, nous appellerons cet arbre, l’arbre de l’enfant-Jésus ».

Au XIe siècle, garni de pommes rouges, l’arbre de noël symbolisait l’arbre du paradis.

Ce n’est qu’à partir du XIIe que la tradition du sapin de noël s’est répandue en Europe.

En France, le premier arbre de Noël, tel que nous le connaissons, serait apparu en Alsace. On retrouve vers 1521 dans la ville de Sélestat, la première trace écrite de vente de sapins de Noël.  Il s’agissait alors de sapins, qui poussent naturellement dans les Vosges, et non d’épicéas.

Cet usage s’est surtout développé chez les protestants à l’époque de la Réforme, ces derniers ne voulant pas représenter la nativité comme les catholiques par une crèche. Il s’est ensuite répandu  dans l’Europe protestante, en Allemagne et en Scandinavie.

En France, l’arbre de Noël fut introduit à Versailles en 1738 par Marie Leszcnyska, femme de Louis XV d’origine polonaise.

Ce n’est qu’après la guerre de 1870 que la tradition s’est vraiment répandue en France grâce aux réfugiés d’Alsace-Lorraine obligés de fuir, qui l’emportèrent avec eux.

Mais ce n’est qu’en 1960 que Le sapin de Noël fera véritablement son entrée dans les foyers français.

Aujourd’hui, on trouve différentes variétés de sapins : épicéa, nordmann, nobilis, ayant chacun leurs particularités, odeur, perte ou non des aiguilles, couleur…. et à différents budgets.

Vous n’avez qu’à choisir le vôtre.

 

Notre actualité